Comment réussir un bon pairing?

De plus en plus d’amateurs de rhum, s’exercent au pairing. Mais qu’est-ce-qu’un pairing, me direz-vous ? Dans cet article, je vais vous faire découvrir un monde d’assemblage et d’association. On parlera, des types de pairings possibles, des caractéristiques et surtout des choses auxquelles nous devons faire attention pendant ces dégustations.

Benoit bailhttps://www.instagram.com/benoit_bail/

Un pairing, c’est quoi?

Pour faire simple, un pairing est une association de deux aliments compatibles au niveau aromatique. L’idée étant de combiner des saveurs communes afin de créer des explosions de saveurs. Pour la touche scientifique, le pairing repose sur une analyse chimique et sur un accord biochimique, c’est-à-dire, les interactions entre les molécules sapides (molécules en partie responsables de notre perception des saveurs) et nos récepteurs gustatifs.

Les différents types de pairing avec le rhum?

L’art gustatif est un immense terrain de jeux, où la curiosité est maître des lieux. Le rhum n’échappe pas à cette règle. Les associations sont nombreuses et plus ou moins surprenantes :

  • le chocolat
  • les fruits
  • le café
  • les fruits de mer
  • la viande
  • du fromage
  • les cigares

Les caractéristiques d’un pairing?

Tout ne s’associe pas, sinon, ce serait trop facile. Comme nous l’avons vu précédemment, le pairing repose sur une analyse des similitudes entre chaque aliment d’un point de vue moléculaire. S’ils ont des molécules communes c’est qu’ils s’associent bien d’un point de vue gustatif, mais pas que et c’est là que ça devient intéressant.

Les accords similaires:

Dans cette association, on va chercher à associer des notes qui se ressemblent: un cigare boisé et épicé avec un rhum ayant les mêmes notes par exemple.

Les accords complémentaires:

Dans cet accord, on cherche à donner un coup de peps à l’assemblage. Pour l’exemple, un Old fashion, va parfaitement accompagner une côte de porc braisée.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Une soirée cocktail à l'Apoteek (Réunion)

Les accords opposés:

Ici, on va jouer sur le choc des saveurs. Par exemple, du rhum infusé au lard.

Choses essentielles à retenir:

Comme toutes choses, quand il s’agit de goût, on parle avant tout d’expérience personnelle. Donc le meilleur pairing sera celui que vous aimerez.

Il est important néanmoins pour réussir votre pairing, de garder en tête quelques règles :

  • il est important de connaitre les notes aromatiques des produits que vous voulez assembler. Goutez séparément chaque produit.
  • équilibrez la force des éléments associés: un brut de fut écrasera le goût de vos fruits de mer, alors qu’un rhum avec des notes salines le sublimera.
  • faites des essais avec un panel de rhums, pour découvrir les accords que vous aimez le plus.
  • soyez curieux: n’ayez pas peur de goûter des choses qui vous paraîtraient incongrues. De jolies surprises nous attendent, là où on s’y attend le moins.

Personnellement, je découvre cet univers du pairing et je trouve ça fascinant. Du rhum dominicain dégusté avec un cigare ayant des notes de chocolat et légèrement sucré, en passant par le rhum infusé au lard, tout est permis pour nous surprendre et j’ai hâte de découvrir vos meilleures associations.

Pour des idées de pairing rhum/cigare, voici un lien hyper interessant qui vous aidera à faire le bon choix: interview de Steeve René-Corail, expert en cigares et spiritueux.

Thia

2 commentaires